Hello !!!

    12-test-2-.jpg

 

 

Ce blog est un morceau

de vie, d'envie, de partage, d'humeurs,

de réflexions, de tout et de rien...

 

Zani-mots-ALM-.jpg




Un grand merci
à Monsieur Kiki
pour ces deux
jolies réalisations

 
 
Diapositive15.JPG

"Tout ce que j'ai fait,
a servi à me construire.
"
Samuel Jackson
 
Diapositive15.JPG
Si vous souhaitez me contacter,
cliquez ci-dessous


Diapositive15.JPG

Mes index

 

undefined
undefined
 
 
  ALAURE.gif

 

Rechercher

1, 2, 3...

 
Vous êtes le
 
ème

   visiteur de ce blog

   

Vieilleries

Vagabondages

    Mes explorations

Les Blogeurs

   

Chim--re-copie-1.jpeg Gludo.jpeg
Bluegrey-2.jpeg Na--k.jpg Lamia-copie-1.jpeg
Demain-sera.jpg Gouli.jpg
undefined
Erzie Marc-Supy--copie-1.jpg
kiki.jpeg
Calipso.jpg Betty.jpg
Karine.jpg Yueyin.jpeg Anjie.jpg
Bric---brac.jpg
Fabebook--copie-1.jpg Abeille-.jpg
La-Hibou-.jpg VDM.jpg Marie
     

 

Les Auteurs
 
Marc--bouton-site-.jpg
 
Les Artistes
 

 
Les Autres
 

Babelio.jpg

 

 

ALAURE.gif

Biblio

 

Je fais partie du groupe


 

J'aime beaucoup le

 

 

Mes index
 

  

 

 


 

Livre d'or

Livre-d-or-.JPGLivre d'orLivre d'orLivre d'or
Livre-d-or--2-.jpg
 
Vous souhaitez laisser un petit message,
un avis ou une suggestion
qui n'est pas spécialement en rapport
avec un article ?
Vous voulez juste poser une question
ou faire  un petit "coucou" ?
Alors pas de problème,
cliquez sur le livre d'or,
il vous conduira au bon endroit.
Je vous promets de répondre.
 
 

 
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 13:59

 

J'ai toujours pensé que le fait qu'il y ai plusieurs pages blanches en début et en fin de livre, était du pur gaspillage !!

 

Livre

J'ai donc fait quelques recherches, et voici l'explication :

En fait, ce n'est pas pour nous vendre des bouquins plus gros qu'ils ne le sont réellement !

Simplement, lorsqu'un auteur rend son manuscrit, celui-ci doit rentrer dans une maquette de livre assez formalisée, standardisée.

 

livre-2-.jpg

De nos jours, pour des raisons pratiques, les imprimeries impriment par feuillets de 4, , 12, et maintenant de plus en plus de 16, voire de 32 pages.

Donc, une fois qu'un manuscrit est mis en page, si le nombre de celles-ci ne correspond pas au standard, donc forcément un multiple de 4, de 8, de 12, de 16 ou 32, l'imprimeur complète avec des pages blanches !

 

Et voila...

 

Moralité, une énorme quantité de papier, donc inévitablement d'arbres, est malheureusement sacrifiée uniquement pour faciliter le travail des imprimeurs !!!

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 19/03/2012 12:33


J'adore ces pages blanches. J'y griffonne les numéros des pages sur lesquelles j'ai fait des annotations.... 


Précision : je ne fais ces vilaines choses que dans mes livres bien sûr !!!

ALaure 19/04/2012 14:40



Bon si tu fais des vilaines choses uniquement dans tes livres, tout va bien !!!! :0036:



Tina 02/03/2012 16:18


Même chose pour toi, je te rappelle :-))

ALaure 02/03/2012 16:21



Ah oui ??? Je n'y avais pas pensé !!!



Tina 02/03/2012 15:39


Ce n'est pas si vieux que ça. Mon père travaillait dans une imprimerie et je me souviens de l'atelier de piquage quand j'étais enfant. Alors hein, ça remonte pas au XVe siècle ! :-). [attention,
je te vois te moquer]. Cela dit, je pense que les règles d'impression doivent toujours être les mêmes. On imprime et on coupe et colle après, donc les feuilles blanches existent toujours.

ALaure 02/03/2012 16:16



Bon, bon promis, je ne moquerai pas !!! Mais qd mm "quand tu étais enfants", ça remonte au siècle dernier !!! Bon d'accord, là je me moque !!! Mais c'est plus fort que moi !!! Qui aime bien
chatie bien !!!



Tina 02/03/2012 15:20


Il me semble aussi, mais je ne suis pas sûre, que c'est lié au fait qu'avant, les livres étaient piqués et cousus, une fois les feuilles imprimées et pliées. Donc il y avait forcément des pages
blanches, car on imprimait 4 pages recto verso sur une feuille de papier (d'où les multiples de 4 actuels). Ce qui posait pb lorsque le livre avait un nombrre de pages ne correspondant pas aux
multiples de 4. Donc, ça impliquait des pages blanches. Je ne sais pas si je suis bien claire sur ce coup là, mais ça se voit très bien sur les livres piqués.

ALaure 02/03/2012 15:31



Je n'ai pas fait de recherche sur la période dont tu parles, mais visiblement, le problème des multiples de 4 a traversé le temps !!!
Le problème est que maintenant, si l'imprimeur fonctione avec du 16 par 16 ou 32 par 32, les pages blanches utiles pour combler le manque, augmentent considérablement !