Hello !!!

    12-test-2-.jpg

 

 

Ce blog est un morceau

de vie, d'envie, de partage, d'humeurs,

de réflexions, de tout et de rien...

 

Zani-mots-ALM-.jpg




Un grand merci
à Monsieur Kiki
pour ces deux
jolies réalisations

 
 
Diapositive15.JPG

"Tout ce que j'ai fait,
a servi à me construire.
"
Samuel Jackson
 
Diapositive15.JPG
Si vous souhaitez me contacter,
cliquez ci-dessous


Diapositive15.JPG

Mes index

 

undefined
undefined
 
 
  ALAURE.gif

 

Rechercher

1, 2, 3...

 
Vous êtes le
 
ème

   visiteur de ce blog

   

Vieilleries

Vagabondages

    Mes explorations

Les Blogeurs

   

Chim--re-copie-1.jpeg Gludo.jpeg
Bluegrey-2.jpeg Na--k.jpg Lamia-copie-1.jpeg
Demain-sera.jpg Gouli.jpg
undefined
Erzie Marc-Supy--copie-1.jpg
kiki.jpeg
Calipso.jpg Betty.jpg
Karine.jpg Yueyin.jpeg Anjie.jpg
Bric---brac.jpg
Fabebook--copie-1.jpg Abeille-.jpg
La-Hibou-.jpg VDM.jpg Marie
     

 

Les Auteurs
 
Marc--bouton-site-.jpg
 
Les Artistes
 

 
Les Autres
 

Babelio.jpg

 

 

ALAURE.gif

Biblio

 

Je fais partie du groupe


 

J'aime beaucoup le

 

 

Mes index
 

  

 

 


 

Livre d'or

Livre-d-or-.JPGLivre d'orLivre d'orLivre d'or
Livre-d-or--2-.jpg
 
Vous souhaitez laisser un petit message,
un avis ou une suggestion
qui n'est pas spécialement en rapport
avec un article ?
Vous voulez juste poser une question
ou faire  un petit "coucou" ?
Alors pas de problème,
cliquez sur le livre d'or,
il vous conduira au bon endroit.
Je vous promets de répondre.
 
 

 
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 23:07

 

 

 

 
En France, le titre de ministre d'État a été utilisé sous différents régimes jusqu'à nos jours, mais il a correspondu à des situations très différentes.


 

Sous l'ancien régime le titre de ministre d'État est apparu sous Louis XIII.
Les ministres d'État, siégeaient au Conseil d'en-haut, futur Conseil d'État. À partir de 1661, le roi appelait qui il voulait à son Conseil d'En-haut. Les invitations royales n'étaient valables que pour une séance et devaient donc être renouvelées tant que la personne désignée gardait la confiance du souverain.

Cependant, le fait d'avoir été invité une fois au Conseil donnait droit à cette personne d'être appelée ministre d'État durant toute sa vie, et même de toucher une pension viagère.
Les ministres d'État présents au Conseil restaient peu nombreux, entre trois et cinq au cours du règne de Louis XIV.


 

Supprimé au moment de la Révolution française, le titre de ministre d'État a été ressuscité à l'époque de la Restauration (la restauration désigne la période comprise entre la chute du premier Empire le 6 avril 1814 et le révolution du 29 juillet 1830). Il était alors attribué, sans que cela soit systématique, aux ministres sortis de charge, après leur démission. Le titre était essentiellement honorifique et le fait, pour le roi, de ne pas le donner à un ancien ministre, était considéré comme un affront.

 

Durant le Second Empire la situation était nettement différente. Napoléon III avait en effet institué un ministère d'État et le ministre d'État était le titulaire de ce ministère. Le ministère d'État était chargé de la politique de prestige de l'Empire, en particulier de l'organisation de fêtes et cérémonies. Il intervenait dans le domaine des beaux-arts, des théâtres et des musées. Le ministre d'État était donc un ministre à part entière.

 

Sous la République, les différents régimes républicains ont repris le titre de ministre d'État pour l'attribuer à des membres du Gouvernement qu'il convenait d'honorer.

 

Sous la Troisième République et la Quatrième République, le titre de ministre d'État était attribué à des personnalités non politiques comme des écrivains, afin de leur permettre de participer au gouvernement sans avoir la charge d'un ministère. Ces ministres étaient considérés comme des cautions politiques.

Sous la Cinquième République, le titre de ministre d'État est utilisé pour marquer de manière significative la prééminence de celui qui le porte au sein du gouvernement, placé protocolairement aussitôt après le Premier ministre et avant les autres ministres.

La seule prérogative d'un ministre d'État est de pouvoir organiser des réunions interministérielles, normalement apanage du Premier ministre.
Andr---Malraux.jpg

Le titre de ministre d'État est un titre purement honorifique qui peut être attribué à une personnalité politique exceptionnelle, voire apolitique comme André Malraux, à un leader de parti politique ou pour signifier que l'action de son ministère est considérée comme une priorité gouvernementale. Il peut y avoir plusieurs ou aucun ministres d'État au sein d'un même gouvernement. Les ministres d'État sont souvent comparés à des Vice-Premiers ministres Mais rien ne prévoit qu'il soit mieux rémunéré.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angélique 04/08/2007 15:17

...merci j'apprécie le cadeau et je promets d'en prendre soin !bises

ALaure 04/08/2007 16:30

Je n'en doute pas...

Angélique 01/08/2007 21:53

Mon commentaire est le 100ème ? Ouais ! j'ai gagné quoi hein ? j'ai gagné quoi ? Où sont les roulements de tambour, la télé, les micros, le présentateur ringard à la mèche rebelle qui m'annonce la bonne nouvelle ?Je suis émue...moi qui ne gagne jamais rien à rien...c'est le plus beau jour de ma vie !

ALaure 02/08/2007 23:31

Tu as gagné le droit de revenir te balader sur mon blog... Non je rigole, tu as gagné toute mon estime...

Angélique 30/07/2007 22:29

euh...et sinon...c'est Malraux le gars moche sur la photo ?

ALaure 30/07/2007 22:38

Gagné !!!!

Angélique 30/07/2007 22:25

Moi aussi tu m'as appris quelque chose miss A.Laure...j'en ferai d'ailleurs étalage dans le prochain salon où l'on cause que je fréquenterai afin de clouer le bec aux méchants jaloux médisants qui voudraient faire croire que les blondes n'ont pas de culture...et peut-être que je commencerai par parler des bacs à sable pour amener le sujet intelligemment...

ALaure 30/07/2007 22:42

Euh, je suis pas certaine qu'une intro "bac à sable" soit des mieux choisies...Enfin à mon avis, maintenent je peux faire erreur. Après tout, je ne connais pas trop la mentalité des salons où l'on cause...Mais si je t'ai appris qlq chose, j'en suis ravie.Bonne nuit ma belle.PS : Ton Commentaire est le 100ième... Bravo...

yueyin 28/07/2007 02:44

Ah mais c'est sans doute qu'au kikimundo il y a bien un ministre des tas préposé à l'entretien des bacs à sable (le kikimundo est d'ailleurs probablement le seul endroit où on soignent des bacs à sable, l'espèce étant en voie de disparition partout ailleurs !)

ALaure 28/07/2007 11:19

Peut-être bien oui...En effet, ils auraient bien besoin qu'on les bichonnes c'est pauvres bacs à sable...

Mr. Kiki 27/07/2007 00:27

Bonjour Madame ALaure,
Vous venez de m'apprendre quelque chose.
On dit "Ministre d'état" et non "Ministre des tas".
Je croyais que le Ministre des tas s'occupait de l'entretien des bacs à sable avec l'aide du garde des seaux...
A bientôt

ALaure 27/07/2007 00:35

Ah monsieur Kiki !!!Décidément votre imagination me fera toujour beaucoup rigoler...Mais comment, vous Président de votre monde, n'étiez pas au courant des fonctions exactes d'un ministre d'état...Aîe aîe aîe, il va falloir réviser...Bisouxxx