Hello !!!

    12-test-2-.jpg

 

 

Ce blog est un morceau

de vie, d'envie, de partage, d'humeurs,

de réflexions, de tout et de rien...

 

Zani-mots-ALM-.jpg




Un grand merci
à Monsieur Kiki
pour ces deux
jolies réalisations

 
 
Diapositive15.JPG

"Tout ce que j'ai fait,
a servi à me construire.
"
Samuel Jackson
 
Diapositive15.JPG
Si vous souhaitez me contacter,
cliquez ci-dessous


Diapositive15.JPG

Mes index

 

undefined
undefined
 
 
  ALAURE.gif

 

Rechercher

1, 2, 3...

 
Vous êtes le
 
ème

   visiteur de ce blog

   

Vieilleries

Vagabondages

    Mes explorations

Les Blogeurs

   

Chim--re-copie-1.jpeg Gludo.jpeg
Bluegrey-2.jpeg Na--k.jpg Lamia-copie-1.jpeg
Demain-sera.jpg Gouli.jpg
undefined
Erzie Marc-Supy--copie-1.jpg
kiki.jpeg
Calipso.jpg Betty.jpg
Karine.jpg Yueyin.jpeg Anjie.jpg
Bric---brac.jpg
Fabebook--copie-1.jpg Abeille-.jpg
La-Hibou-.jpg VDM.jpg Marie
     

 

Les Auteurs
 
Marc--bouton-site-.jpg
 
Les Artistes
 

 
Les Autres
 

Babelio.jpg

 

 

ALAURE.gif

Biblio

 

Je fais partie du groupe


 

J'aime beaucoup le

 

 

Mes index
 

  

 

 


 

Livre d'or

Livre-d-or-.JPGLivre d'orLivre d'orLivre d'or
Livre-d-or--2-.jpg
 
Vous souhaitez laisser un petit message,
un avis ou une suggestion
qui n'est pas spécialement en rapport
avec un article ?
Vous voulez juste poser une question
ou faire  un petit "coucou" ?
Alors pas de problème,
cliquez sur le livre d'or,
il vous conduira au bon endroit.
Je vous promets de répondre.
 
 

 
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 13:27

Vers 1650, quatre bureaux de poste parisiens fonctionnaient, reliant la capitale à la province et à l'étranger par la grande poste. Mais la ville de Paris ne communiquait pas avec elle-même.

Maître des requêtes et "homme plein d'inventions singulières", Jean-Jacques Renouard de Villayer combla cette lacune en instituant la petite poste pour "ceux qui voudront écrire d'un quartier de Paris à un autre et avoir réponse promptement, deux ou trois fois le jour, sans y envoyer personne".

Bo--te-aux-lettres.jpgC'est pourquoi il fit placer des boîtes murales au coin des principales rues, avec trois levées quotidiennes, pour recevoir les lettres. Chaque lettre devaient être entourées d'un billet dit "de port payé" vendu un sol. Le nouveau service commença à fonctionner le 8 août 1653.

Les premiers clients ne furent pas nombreux et la petite poste eut vite fait de péricliter. Cependant, le principe de "la boëte pour les lettres", lui, fit fortune assez vite, au bénéfice de la grande poste : six boîtes dans Paris en 1692, sept en 1723, douze en 1740.

Puis, en 1754, sous l'impulsion de Piarron de Chamousse, la petite poste renaît pour imiter celle de Londres créée en 1680. En 1780, Paris comptait plus de cinq cents boîtes pour la petite poste et trente-huit pour la grande.

La boîte aux lettres se répandit dans toute l'Europe durant les XVIIIe et XIXe siècles.

A la Belgique revient le mérite d'avoir inventé, en 1848, les boîtes bornes, introduites dès 1852 à Londres, puis dans tout le pays sur l'initiative de Rowland Hill, le papa du timbre poste. Ces boîtes bornes arriveront ensuite en France, en Amérique, en Australie, dans les colonies Britanniques, etc…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patch 08/07/2007 20:26

Excellent...c'est qu'on apprend plein de chose chez toi...je vais te nommer "Le blog réponse à tout"...;o ))

ALaure 08/07/2007 20:41

Contente que ça te plaise.J'avoue être plus à l'aise avec ce genre d'articles plutôt qu'avec des critiques de livres. Je pense que je ne saurai pas bien faires... Je me contente donc de venir donner mon point de vue en commentaire de vos critiques à tous.Bonjour chez toi et à bientôt.